Au revoir Bobby et Marie Roz!

Au revoir Bobby et Marie Roz! - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

photo: 3rd Noise

Des battants, qui se sont donnés corps et âmes pour la ligue et pour l’amour du roller derby! Voilà ce que nous retiendrons d’eux. Marie Roz, arrivée en premier lieu chez les Freaky, a très vite été adoptée par l’équipe. Déterminée, elle a toujours le mot pour motiver les troupes et les faire rire. Quelque temps après, son cher et tendre Bobby nous a rejoint, pas moins  bout-en-train!

Bobby et Marie Roz vivaient jusqu’alors dans le Nord de la France. Nous le savions tous, mais très peu s’étaient rendus compte jusqu’à il y a peu, que nos deux enragés du track, prêts et en forme à chaque entraînement, n’avaient pas moins de 45 minutes de route pour venir suer avec nous deux fois par semaine! Si ce n’est pas de la passion, ça? Dès qu’ils n’étaient pas sur le track, nous les retrouvions à un point de rendez-vous en ville pour nous emmener dans leur van vers les matchs, tournois et événements derby à travers toute la Belgique et le Nord de la France. Une derby-mobile remplie de musique, de derby-copains et de rigolades!

Bobby et Marie Roz, notre couple infernal, des personnes vraies et généreuses, vous resterez Freaky dans nos coeurs et on se retrouvera très bientôt sur le track! Nous aurons un pincement au coeur à chaque match et scrimmage en n’entendant plus Bobby ou Marie Roz hurler dans les gradins pour encourager sa moitié “Vas-y chérie”! On vous souhaite plein de bonheur et que vos souhaits se réalisent.

 

 

We are happy from Mons

We are happy from Mons - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

“Happy”, le célèbre morceau de Pharrell Williams a contaminé la terre entière! Partout dans le monde entier, des clips se tournent mettant en scène des villes et leurs habitants chantant et dansant sur la mélodie “Happy”! Presque 2000 vidéos ont été répertoriées actuellement et notre chère Ville de Mons n’a pas fait exception, pour notre plus grand bonheur.
C’est donc à l’initiative d’un jeune montois qui a ouvert sa société de réalisation et montage vidéo, Magicowl, que le clip s’est tourné!

Près de 2000 personnes y figurent, dont devinez qui…? Nos freaky Mons’ter derby Ladies! Allez, on vous laisse regarder le super clip, heureuses de cette place dans le paysage montois!

L’hydratation, une des clés du succès

L’hydratation, une des clés du succès - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

Le roller derby est un sport d’endurance, de vitesse et se stratégie. Les jams sont courts (2 minutes) et tout doit se jouer très vite. L’hydratation y tient un rôle énorme. Les joueuses perdent une grande quantité d’eau et transpirent en abondance. On s’éloigne alors beaucoup de l’image de la jeune fille en jupette et souriante sur ses patins à roulettes. Le roller derby, pas un vrai sport? Le roller derby, plus un show à l’américaine qu’un sport? Le roller derby, plus un spectacle mettant en avant de jolies filles en tenues sexy? Vous vous rendrez vite compte de l’absurdité de ces stéréotypes. Les joueuses, essoufflées, transpirant, portant de grosses protections de la tête aux pieds, ne sont pas sous leur meilleur jour, mais cela leur est égal, ce qui compte, c’est de donner le meilleur de soi-même et marquer des points! Il faut du cran pour pratiquer le roller derby, du self contrôle, un esprit d’équipe très développé, beaucoup de préparation physique et d’heures de travail.

L’adulte sédentaire dépense 2 à 3 litres d’eau par jour qu’il élimine par les urines (1 à 1,5 litres), la respiration (300 à 600 ml), la sudation au repos (400 à 1000 ml), les selles (50 à 200 ml). Lors d’une activité physique, la sudation peut atteindre plusieurs litres par heure ! Il faut alors absolument compenser cette perte par l’absorption d’eau.

Une déshydratation imperceptible de 1% du poids du corps éliminé en eau, diminue les performances musculaires et physiques de 1%.
Pourquoi ? Le volume d’eau contenu dans le plasma sanguin diminue, le sang devient plus épais et le cœur doit fournir plus d’efforts pour le propulser dans les vaisseaux. La circulation du sang devient plus difficile et le taux d’oxygène et de nutriments qui alimente les muscle diminue. Le cœur doit battre plus vite pour maintenir la pression arterielle.

Un manque d’hydratation favorise ainsi les crampes, les tendinites (car l’eau sert de lubrifiant aux tendons et permet d’éliminer les déchets), la fatigue, l’hyperthermie, les troubles digestifs. Or, les joueuses de roller derby sont souvent sujettes aux crampes. Un coup de chaleur peut aussi subvenir.

La perte d’eau pendant l’effort physique peut être importante (on le remarque aussi à l’odeur se dégageant des protections des joueuses 😉 ). La transpiration est une manière pour notre organisme de refroidir le corps lors de l’effort. Une bonne hydratation permet aussi une meilleure récupération.

La perte d’eau est plus importante chez les joueurs sujets à la diarrhée ou aux vomissements ou en cas d’atmosphère chaude ambiante.

Que faire ?

Il ne suffit pas de boire pendant l’effort, mais toute la journée, sans attendre d’avoir soif, la veille du match et jusqu’au coucher.

On conseille aussi de boire une boisson isotonique car ne boire que de l’eau peut entraîner une carence en sodium.

Boire de l’eau fraîche mais pas glacée (idéalement 15 °).

Boire régulièrement de petites quantités (toutes les 10 minutes lors de l’effort physique) car notre estomac ne peut absorber plus de 75 cl par heure.

L’alcool déshydrate l’organisme. Plus précisément, il perturbe le contrôle de l’équilibre hydrique, ce qui conduit à une élimination d’eau excessive. Lorsque l’on consomme beaucoup d’alcool et peu de liquide sans alcool, l’organisme peut présenter des symptômes de déshydratation dont les signes sont la fatigue, des douleurs dans le dos et la nuque, ainsi que des maux de tête.

Photo: Vinciane Pierart

Les belges de la coupe du Monde

Les belges de la coupe du Monde - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

Voici les noms des belges qui auront l’honneur de représenter la Belgique lors de la Coupe du Monde de roller derby féminine, du 4 au 7 décembre 2014 à Dallas!

Du côté des joueuses de la Team Belgium, voici les sélectionnées: Aline Decat #6 (Blackland Rockin’ K-Rollers), Bhurt #88 (Namur Roller Girls), Bicky Monkey #18, Bundy Nelson #1610 (Brussels Derby Pixies), C.C. Titmouse #85 (One Love Roller Dolls), Charlie McHell #829, Cherry Moshpit #07 (One Love Roller Dolls), Daisy Destroy #8 (Blackland Rockin’ K-Rollers), Eve’il X #13 (One Love Roller Dolls), Evil Spin-Her #26 (Gent GO-GO Roller Girls), FallWafal #90 (Gent GO-GO Roller Girls), Guts’n Glory #68 (Gent GO-GO Roller Girls), Hipshot #89 (One Love Roller Dolls), Humpme Bogart #00 (One Love Roller Dolls), Lilo & Stitches #626 (Auld Reekie Roller Girls), Majin Buu #10 (One Love Roller Dolls), Miss Miyagi #86 (Gent GO-GO Roller Girls), Olga Volt #44 (Gent GO-GO Roller Girls), Sandra ButtBlock #36 (Gent GO-GO Roller Girls), Todestrieb #6 (Brussels Derby Pixies).

L’équipe de coaching déjà connue: Mr Grey (Go-Go roller Girls de Gand), KadhaFitness (Blackland Rockin’K-rollers) et Trick or Threat!

Nos refs à la coupe du Monde:  Agatha Power ‘Tum Tum’ ( Mons) et en tant que NSO: Lula D. Blood (Head NSO Blackland Rockin’ K-Rollers)

La photographe officielle de la team Belgium a été sélectionnée, il s’agit de Vinciane Pierart, photographe des Brussels Derby Pixies qui parcourt la Belgique chaque week-end afin de nous ramener des images exceptionnelles des matchs, scrimmages, tournois, événements de roller derby. Nous avons l’immense chance que Vinciane vienne souvent nous rendre visite pour immortaliser nos plus beaux moments. Vous avez d’ailleurs un bel aperçu de ses clichés sur notre site web.

Nous leurs souhaitons à tous et toutes le meilleur succès et sommes de tout coeur avec notre team Belgium. Go Belgium!

Derby moms

Derby moms - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

Photo:Vinciane Pierart

French here

They’re strong, beautiful, fast, hard working… derby girls as we like them. Except that… they have something more than the others. But what is it? Why do they have that special glow, why do they have even more strive? Why do they often disappear like ninja’s as soon as practice is finished?

I think I know. These girls are not only queen of the track but also the absolute idols of their little ones who fill their hearts with love. They are our derby moms!

Nikiya Curtis, Vermine Granger, Bloc’n’Crolles, Rock’n’roller Mummy, Skinny Revenge, Ali’Ball Lecter, Pouc’ Her Face, CuttHer, Bloody Gaz’Hell et bientôt notre Dita Von Track !

A derby mom is a super woman!!

Sunday, 11:30a.m, we loaf a little more in bed while waiting to get ready for practice at 1p.m. Oh that’s hard! Our super moms have been awake since dawn by the screams of their little ones awaiting morning hugs.

They have to go through the joyful daily chores of baths, meal preparations, cleaning, games, etc… only after all that is done they take a couple of minutes to put on their tights and grab their derby bag! When they have to leave their little treasures to go to practice, the regret of not having enough time and not being present for the bed time hug is felt.

But taking some personal time off, for self-improvement through their sport, remains something important.

Once on the track and during those weekly hours of practice, they are always fresh and stunning! No complain, not a moan, no sign of fatigue even during endurance.

There is no more difference, just women who are going to give 3000% of their energy for their biggest pleasure! And when they come back home, feeling good and happy their family can only be proud of them.

The little funny phrases from their small fans :

  • Tess, Nikiya Curtis’s daughter : “That’s not really a princess thing” (she loves princesses J);
  • Nino et Gio, Vermine Granger’s sons : “They call it roller dummy”;
  • Basiloo, Ali’Ball Lecter’s son : “He is still too small but I love seeing his face light up when I’m all geared up. He loves everything with wheels!”;
  • Lucien, Bloc n’Crolles’s son : “He was stunned by Aude’s Converses the first time he came to see a game. I had to buy him a pair, but not having the money, I bought fake ones and had to draw the star on them because they weren’t like the ones the derby girl had”;
  • Rose, Rock’n’roller Mummy’s daughter : “She claims a pair of roller skates and a jersey like mom!”;
  • Maya, Pouc’Her Face’s daughter : She’s had lots of laughs during her mom’s debut into training and her falls. She even tried it out with Bloody Raccoon. She has also made a best friend with Norah, daughter of our captain Skinny Revenge. Norah has been following the league and supporting the team since the beginning;

We are also taking this opportunity to congratulate our Bloody Gaz’Hell who gave birth to little Elisa this past January 16, 2014 and to our Dita Von Track who is also waiting for a happy newcomer!

Hommage aux derby mamans

Hommage aux derby mamans - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

Photo: Vinciane Pierart

English here

Elles sont fortes, belles, rapides, bosseuses … des derby girls comme on les aime. Sauf que…. elles ont un truc en plus que les autres. Mais qu’est-ce que c’est ? Pourquoi sont-elles si rayonnantes, pourquoi sont-elles encore plus acharnées ? Pourquoi souvent disparaissent-elles tel un ninja dès que l’entraînement se termine?

Je pense savoir. Ces filles ne sont pas seulement les reines du track, elles sont aussi les idoles absolues de petits êtres qui remplissent leur cœur d’amour. Ce sont nos derby moms.

Nikiya Curtis, Vermine Granger, Bloc’n’Crolles, Rock’n’roller Mummy, Skinny Revenge, Ali’Ball Lecter, Pouc’ Her Face, CuttHer, Bloody Gaz’Hell et bientôt notre Dita Von Track !

Une derby mom, c’est une super woman !

Dimanche, 11h30 du matin, on trainasse encore un peu au lit avant de se préparer pour l’entraînement de 13h. Oh, comme c’est dur! Nos super mamans, elles, ont été réveillées à l’aube par les cris de leurs petites piles électriques en soif de câlins du matin.

Il leur aura fallu traverser les joyeuses épreuves quotidiennes du bain, du repas à préparer, des jeux, du ménage de la maison et ensuite prendre quelques minutes pour enfiler leurs bas et attraper leur sac de roller derby ! Les voilà, fraîches et rayonnantes à l’entraînement. Pas une plainte, pas un signe de fatigue, même pendant l’endurance.

Mais chacune d’entre elle vit son sport différemment. Pour certaines, à l’heure de quitter leur trésor pour se rendre à l’entraînement, le regret de ne pas être là pour le câlin du soir et de ne pas avoir assez de temps se fait sentir, mais prendre un peu de temps pour soi, pour son épanouissement personnel à travers son sport reste une chose importante. Les retrouvailles n’en sont que plus belles avec une maman sportive, heureuse, une super-maman à roulettes, passionnée, qui rendra fière sa petite famille. Au final, dès notre montée sur le track, et durant ces quelques heures hebdomadaires, il n’y a pas de différence, plus de mamans, juste des nanas qui vont se donner à 3000 % pour leur plus grand plaisir.

Les petites phrases rigolotes de ces petits supporters :

  • Tess, fille de Nikiya Curtis : « C’est pas vraiment un truc de princesse, ça » (elle kiffe les princesses) ;
  • Nino et Gio, fils de Vermine Granger : « Ils appellent ça le roller débile »;
  • Basiloo, fils de Ali’Ball Lecter : « Il est encore trop petit mais j’aime voir son regard qui s’illumine quand j’ai tout mon attirail. Il est fan de tout ce qui comporte des roues »;
  • Lucien, fils de Bloc n’Crolles : « Il a flashé sur les Converses de Aude la première fois qu’il est venu. J’ai dû lui en acheter et, n’ayant pas les finances, dessiner une étoile dessus parce qu’elles n’étaient pas comme la fille du roller »;
  • Rose, fille de Rock’n’roller Mummy : « Elle réclame des patins et un maillot comme maman »;
  • Maya, fille de Pouc’ Her Face, a eu de belles parties de rigolades lors de l’apprentissage de sa maman et de ses chutes ! Elle a même pu tenter le roller avec Bloody Raccoon et s’est faite une meilleure amie avec Norah, la fille de notre capitaine Skinny Revenge. Norah nous suit depuis nos débuts.

On profite de cette occasion pour féliciter notre Bloody Gaz’Hell qui a donné naissance à une petite Elisa ce 16 janvier 2014 ainsi qu’à notre Dita Von track qui attend elle aussi un heureux événement !

Happy Birthday Namur

Happy Birthday Namur - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

Photo: Vinciane Pierart

Ce dimanche 27 avril, les Freaky ont débarqué en force à Namur pour souhaiter un bon anniversaire aux copines des Namur Roller Girls pour leurs 3 ans.  A cette occasion, un tournoi d’anniversaire composé de 3 matchs était organisé et nous avions l’immense honneur d’être une des 3 équipes invitées à jouer!

Voici les scores finaux:

  • Namur Roller Girls 173151 Freaky Mons’ter Derby Ladies
  • Freaky Mons’ter Derby Ladies 138122 Les Veuves noires de Rouen
  • Namur Roller Girls 216106 Les Veuves noires

Cette journée était un pur plaisir! Les supporters venus de partout en Belgique ont mis le feu.

A chacune de nos rencontres contre Namur, nous pouvons constater aussi notre évolution. A nos débuts, la victoire de ces redoutables adversaires était écrasante! Petit à petit, l’écart se resserre! Mais surtout, Namur Roller Girls, quel plaisir à chaque fois de jouer contre vous! Nos remerciements pour l’accueil et l’organisation. Il y a comme ça certaines équipes qui ont une place spéciale dans notre coeur, parce que les filles qui la composent sont trop cool, généreuses et ne se prennent pas la tête. On vous adore fort!!!!!!

Petit souvenir de cette journée avec la vidéo de Maxime De Hulster

Un nouveau sponsor!

Un nouveau sponsor! - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

(English below)

Dans notre recherche d’un outil pour améliorer l’organisation de la ligue, les Brussels Derby Pixies nous ont aiguillés vers cette application prometteuse qu’est Podio, et nous les remercions franchement! Podio est une plateforme assez intuitive dont la flexibilité d’adaptation à nos besoins se révèle vraiment surprenante (et il nous semble avoir cru comprendre qu’ils adoraient le roller derby): chat, événements, calendrier, projets, groupes/départements, catégories, fichiers, notifications by email, décliné en site web, en application iPhone et Android… Outre cela, Podio soutient les organisations sans but lucratif, et nous offre donc une licence premium!

While on our quest for a tool to improve the league’s organisation, the Brussels Derby Pixies directed us to Podio, a wonderful app, and we thank them for that! Podio is a quite intuitive platform, and its flexibility to fit to our needs is really surprising (Also, we’ve heard that they love roller derby): chat, events, agenda, projects, groups/departments, categories, files, notifications by email, available as website or as  iPhone and Android app… . More than that, Podio supports the non-profit organizations, and offered us a premium license!

Mons’ter Munch – premiers pas sur le track des nouveaux arrivés

Mons’ter Munch – premiers pas sur le track des nouveaux arrivés - Freaky Mons'ter Derby Ladies | Roller derby Mons

Photo: Ben Dehousse

Ce 20 avril 2014, les Mons’ter Munch Derby Dudes, notre équipe masculine de la région de Mons, rencontraient les Ice Wheels, équipe masculine du Nord Pas-de-Calais Picardie.

Il s’agissait d’un double header à Amiens (France): le second bout mesurait les équipes féminines des Holy Wheels Menace de Liège contre les Rolling Candies d’Amiens.

Pour 4 de nos joueurs fraîchement arrivés du programme freshmeat, ce bout était l’occasion d’une toute première montée officielle sur le track: Silver Lying, The Glaciator, Roux Garou et Call me Daddy. Nos Munchs se sont inclinés avec un score de 125 à 233, bien que gagnants de la première mi-temps; la fatigue et le stress ayant eu raison d’eux. On peut cependant les féliciter. Le prometteur Silver Lying, nommé MVP Jammer du bout, nous confie ses impressions: “c’était un premier match très cool, nous étions gagnants de la première mi-temps, mais nous nous sommes ensuite laissés avoir par la fatigue et n’avons pu conserver l’avantage. Les Ice Wheels restent une équipe très forte et nous avons apprécié jouer contre eux”. Tous quatre, accompagnés par les coachs, line-up et les autres joueurs plus expérimentés ont fait un match remarquable. On a hâte de vous voir vite remonter sur le track!

L’équipe féminine liégeoise s’est quant à elle également inclinée 285 à 147 face à Amiens.

Tous nos remerciements à l’équipe d’Amiens qui nous a accueillis en ses lieux, un grand bravo pour l’organisation et à tous les volontaires, Nso’s, referees des 4 équipes.

 

 

 

Notre ref à la coupe du Monde

English Below

Nous sommes très heureux et fiers de vous annoncer que notre ref adorée Agatha Power ‘Tum Tum’ a été sélectionnée pour arbitrer lors de la Coupe du Monde féminine de roller derby organisée par Blood & Thunder.
Nous avons énormément de chance de bénéficier de l’aide, de l’arbitrage, des conseils, des explications et de toute l’implication d’une ref de si haute qualité.  Nous profitons de l’occasion pour remercier tout le “referees crew” de son énorme travail.

Du côté belge, Lula D. Blood, Head NSO de Charleroi, qui ne manque jamais de se déplacer pour nous aider, a également été sélectionnée pour nsoter. Bravo pour cette place bien méritée!

Voilà donc notre Agatha Power partie pour le Texas du 4 au 7 décembre 2014: saloons, cow-boys, ranchs, rodéo, JR Ewing, et…  la coupe du Monde!!!!

Cet événement marquant entraîne beaucoup de frais: billet d’avion, logement, … qui sont assez difficiles à estimer pour l’instant. Un appel à contribution a été lancé. Chaque apport, si petit soit-il, est le bienvenu pour aider notre ref à réaliser ce rêve magique. Parce que nous sommes fiers que la Belgique soit représentée au niveau des officiels, fiers que le monde entier nous envie notre super-ref canon, et voulons remercier Agatha Power d’être toujours là pour nous mettre en prison et toujours prête à courir toute la Belgique et ses alentours pour siffler d’autres équipes aussi, jusqu’à en perdre le souffle:  https://gogetfunding.com/project/agatha-dallas-moultipass#/backers

We are very happy and proud to announce that our adored ref Agatha Power ‘Tum Tum’ (alias Catherine) has been selected to ref during the women’s roller derby World Cup organized by Blood & Thunder.
We are extremely lucky to benefit from the help, arbitration, advice, explications, and the whole involvement of a ref of such high quality.
A good opportunity to thank all of our referee crew for their tremendous work!

On the Belgium side,  Lula D. Blood, Head NSO of Charleroi, who is always ready to travel to help out, has also been selected to NSO. Congrats on this well-earned mission!

So there goes our Agatha Power leaving for Texas from December 4th till the 7th 2014 : saloons, cow-boys, ranchs, rodeo, JR Ewing, and… the World Cup!!!!

This milestone event causes a lot of costs : plane ticket, sleeping accommodations, … all of which is difficult to estimate for the moment. A call for donations has been launched. Each contribution, as little as it is, is welcomed to help our ref achieve this magical dream! Because we are proud that Belgium is represented by our officials, proud that the whole world will envy our hot super-ref and because we want to thank Agatha Power for always being there to put us in jail penalty and always ready to run around Belgium and surroundings to whistle other teams until she is completely breathless: https://gogetfunding.com/project/agatha-dallas-moultipass#/backers